xavier dupont de ligonnès téléfilm :

Xavier Dupont de Ligonnès demeure introuvable. Toutefois, l’affaire continue de fasciner tout le monde. Le 15 septembre, M6 diffusera la série « Un homme ordinaire », inspirée des faits qui se sont déroulés en 2011. Un projet écrit et réalisé par Pierre Aknine avec le soutient de la famille d’Agnès Dupont de Ligonnès.

Un téléfilm qui retrace l’affaire

Xavier Dupont de Ligonnès, suspecté d’avoir tué sa femme et ses quatre enfants à Nantes, en avril 2011, n’a toujours pas été retrouvé. Après l’enquête fouillée du magazine Society dévoilée au coeur de l’été, un téléfilm directement inspiré de l’affaire va prochainement être diffusé sur M6.

Le scénariste Pierre Aknine, à l’origine de cette série documentée de quatre épisodes, a sans surprise lui aussi été happé par ce fait divers : « Il a manipulé son monde et il continue ! Preuve en est que nous en parlons encore plus de neuf ans après sa disparition », a-t-il confié, dans une interview accordée à Paris Match, parue ce jeudi 10 septembre en kiosque. Comme beaucoup avant lui, il a donc commencé à s’intéresser à cette famille, en apparence normale, et surtout à cet homme, qui cachait en réalité de nombreux secrets.

La condition d’M6 pour la réalisation du téléfilm

Pour aborder ce sujet « délicat », Pierre Aknine n’a pas souhaité travailler seul. Il s’est entouré d’Anne Badel, scénariste et psychanalyste, et accessoirement sa compagne. Des mois durant, il a également rencontré plusieurs journalistes, policiers ou encore auteurs. Parmi toutes ces rencontres, il y en a une qui a été bénéfique : celle avec Guillaume Hodanger, qui n’est autre que le frère d’Agnès Dupont de Ligonnès. Contre toute attente, ce dernier a accepté de se replonger dans ce sordide drame familial et a soutenu le scénariste dans ce projet de fiction.

D’après Pierre Aknine, cité par Paris Match : « Ses proches à elle aussi ont pris une sacrée claque quand c’est arrivé. Le frère a été un soutien plus qu’un révélateur, mais ça nous a permis de mieux cerner cette famille ».

Les négociations ont été quelque peu ardues avec M6. La chaîne a d’ailleurs accepté de diffuser ce téléfilm à une condition. En effet, le réalisateur Pierre Aknine explique : « On a dû changer les noms et les lieux pour des questions juridiques. Ce n’est pas Nantes mais Lyon et ils s’appellent Salin, mais soyons clairs : on parle bien des Ligonnès ». Le scénariste poursuit: « L’ironie c’est qu’aujourd’hui, la seule personne qui pourrait nous attaquer, c’est Xavier Dupont de Ligonnès! ».