Une jeune mère noie son bébé dans un évier rempli d’eau avant de le mettre dans un sac en plastique et de le déposer dans des buissons.

Une mère indigne tue cruellement son bébé

Les faits se sont déroulés à Taiwan, dans le comté de Miaoli. Une jeune femme de 21 ans nommée Liu a noyé son nouveau-né de 7 jours dans l’évier d’un temple près de chez elle. Après quoi, elle a mis le cadavre du nourrisson dans un sac en plastique rouge et l’a abandonné aux milieux de buissons.

Le crime a ainsi été découvert par les autorités qui se sont rendu chez Liu pour lui signifier qu’elle avait enfreint la loi taïwanaise obligeant les ménages à enregistrer leurs bébés dans un registre sous 60 jours. Le corps décomposé du petit garçon a été retrouvé là où elle l’avait laissé, complètement dévoré par les asticots. Une analyse ADN sur les restes des organes a pu déterminé qu’il s’agissait bien du nouveau-né de Liu.

Une grossesse camouflée par une tumeur imaginaire


Après avoir d’abord nié avoir donné naissance, prétextant que son rendez-vous à la clinique était pour l’ablation d’une tumeur, la jeune femme a fini par avouer qu’elle avait tué son bébé parce qu’elle avait peur que ses parents découvrent qu’elle était enceinte ainsi que de se venger du père de l’enfant qui l’avait abandonné. Elle évoque également sa situation financière précaire qui ne lui permet pas de subvenir au besoin d’un bébé.

La police a également appris que Liu avait déjà donné naissance à un petit garçon lorsqu’elle n’avait alors que 17 ans. L’enfant avait été donné à la famille du père qui continue de l’élever.