Dans la famille Spielberg-Capshaw, on compte sept enfants. Forcément, chacun fait des choix de carrière qui ne correspondent pas à ceux de papa et maman. Mikaela, par exemple, fait des films en ligne. Mais pas les mêmes que ceux du réalisateur qui l’a adoptée…

Père et fille font de la vidéo. Mais Mikaela, la fille adoptive de Steven Spielberg, ne s’est pas lancée dans le grand spectacle, les débâcles de dinosaures ni les films à effets spéciaux XXL. C’est dans l’industrie du X, en ligne, que la jeune femme de 24 ans a choisi de faire carrière. Comme elle l’a expliqué au Daily Beast, elle est devenue l’une des têtes d’affiche de la plateforme ManyVids sur laquelle elle effectue des chorégraphies sensuelles contre de l’argent. « Ca m’a ouvert une nouvelle porte pour pouvoir danser, précise-t-elle. Le bon côté, c’est que je peux simplement aller travailler et aller danser quand je le souhaite.»

Pour des raisons de sécurité, je ne fais pas de service complet

Mikaela Spielberg, qui se décrit comme une « créature sexuelle», a été contactée par ManyVids pour se produire lors de shows en direct. Une proposition qu’elle a accepté avec le sourire. « Avant ça, j’étais juste une travailleuse du sexe numérique, rappelle-t-elle. Et je dois clarifier les choses. Pour des raisons de sécurité, je ne fais pas de service complet. Je suis en ligne et je danse uniquement. Ma profession, c’est la webcam et les vidéos à la carte. » 

Ils sont gênés par sa soudaine annonce

« De l’extérieur, Steven et Kate, qui sont les parents les plus évolués au monde et aiment leurs enfants plus que de raison, ont toujours soutenu Mikaela et ils essaient de la comprendre, expliquait un ami de la famille au New York Post. Mais de toute évidence, ils sont gênés par sa soudaine annonce et son envie de se lancer dans le monde des travailleurs du sexe. » Mikaela Spielberg a changé de vie deux ans après une rupture très difficile, à laquelle elle a survécu en abusant de boissons alcoolisées.