Stéphane Bern était invité dans « Je t’aime etc. » ce lundi 19 octobre, sur France 2. À demi-mot, l’animateur a évoqué sa rupture avec son ancien compagnon.

Stéphane Bern est une tête bien connue du patrimoine français. Ce lundi 19 octobre, Stéphane Bern était invité sur le plateau de Je t’aime etc., au côté de Florian Delavega . L’animateur était venu parler du dixième tome de Secrets d’Histoire, sorti le 30 septembre dernier aux éditions Albin Michel. Comme son nom l’indique, la saga est la déclinaison de la célèbre émission qui existe depuis des années. Face à son invité, Daphné Burki est revenue sur une récente déclaration de Stéphane Bern, sur sa vie de célibataire. « J’aime beaucoup vivre seul, c’est très agréable« , avait-il dévoilé dans les colonnes du journal Nous Deux, paru le 14 juillet dernier.

Stéphane Bern a rebondi sur ses confidences, ça fait 3 mois de cela : « Eh oui, puisque ça ouvre le champ des possibles ! » Suite à cela, la présentateur de France Télévisions a voulu en savoir un peu plus sur la situation amoureuse de son invité : « Célibataire en ce moment ?« , lui a questionné Daphné Burki. Après un léger balbutiement, Stéphane Bern a répondu : « Euh…bah…oui… Par intermittence« , avant de rigoler et de provoquer les rires du plateau. « Intermittent de l’amour, c’est pas mal« , a-t-il ajouté.

« Pour vivre heureux, vivons cachés »

Sur sa lancée, Daphné Burki a ajouté : « Vous dites que vous avez payé assez cher finalement l’exposition de votre couple« , en faisant référence à une interview que Stéphane Bern avait donnée à Télérama. L’animateur a répondu comme suit : « Je trouve ça formidable, ce geste un peu militant, sans le vouloir d’ailleurs, ça permet de banaliser l’amour entre deux personnes qui s’aiment. Point. Quels que soient leurs sexes. » Puis, Stéphane Bern a évoqué les complications et les problèmes qu’a pu subir son couple avec son ex-compagnon : « Mais, après, vous exposez l’autre. Nous, on a l’habitude, on voit notre tête à la télévision, à la Une des magazines. Mais c’est difficile pour les autres, d’être confronté comme ça, à la notoriété soudaine. » Enfin, il a terminé sa parole avec une touchante note : « Pour vivre heureux, vivons cachés.«