Ce mercredi 11 novembre 2020, Rachel Legrain-Trapani était invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste. Au lendemain de l’appel de Delphine Wespiser aux autres Miss France, la jolie brune a levé le voile sur le boycott qu’elle subit actuellement.

Un ouvrage qui fait couler beaucoup d’encre… Le 5 novembre dernier, Sylvie Tellier publiait un livre sur le centenaire du concours Miss France. Si ce dernier est une véritable mine d’or pour les fans, certaines reines de beauté ont été boycottées. C’est notamment le cas de Rachel Legrain-Trapani, qui a été très déçue en découvrant le livre.

Invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste ce mercredi 11 novembre 2020, la jolie brune a expliqué : « J’y suis, mais brièvement, on va dire... Après, en cette journée d’armistice, je ne vais pas déclencher de guerre, mais juste la vérité, rien que la vérité, je le jure. En fait, je n’avais pas lu le bouquin et c’est ma communauté Instagram qui l’a vu et qui m’a dit : ‘C’est quand même dingue, t’es pas dedans.’ J’ai reçu un message, deux messages, trois messages... Je me suis dit : ‘C’est bizarre’. Donc j’ai été jeté un œil sur le bouquin et c’est vrai que j’ai une petite photo avec d’autres Miss régionales donc pas du tout représentative de mon couronnement. »

« Ce n’est pas un côté Geneviève, un côté Sylvie »

Si Miss France 2007 ne souhaite pas faire de vague, cette éviction l’a énormément peiné. Elle a ainsi expliqué : « Ça m’a fait un petit pincement au cœur, j’avoue. Pour moi, j’avais l’impression que mon année avait été une année blanche et que je n’avais pas existé alors que pour moi Miss France, ça a bouleversé ma vie et ça fait toujours parti de ma vie parce que je resterais toujours Miss France et je ne renierais jamais ce titre. Aujourd’hui ça m’a apporté énormément de choses, c’est quelque chose qu’on n’oublie pas.»

Alors qu’il lui a été demandé si elle était du côté de Geneviève de Fontenay ou de Sylvie Tellier, Rachel Legrain-Trapani a révélé : « Ce n’est pas un côté Geneviève, un côté Sylvie, je ne pense pas que ce soit ça. En fait, on est dans une tranche entre 2003 et 2010 où on ne lui sert pas beaucoup à Sylvie. » Peinée, la jolie brune a ensuite ajouté : « Il n’y a pas que moi, il y a d’autres Miss France qui ont été très peu représentées ou pas du tout représentées, et je pense qu’elles ont ressenti la même chose, et pour moi, le livre, ça restera la ‘Bible’ parce que c’est officiel... Donc le fait de ne pas être dedans, on se dit : ‘Bah merde.' »

Rachel Legrain-Trapani assure que Sylvie Tellier est une bonne présidente

Au cours de leur enquête, les équipes de Cyril Hanouna ont pu s’entretenir avec Robert Sebas; président du comité Miss Guyane. Alors qu’il a été évincé du concours, il a révélé avoir été blessé par l’attitude de Sylvie Tellier; « C’est quelqu’un que je trouve d’assez hautain, qui vous prend de haut, qui vous jauge, qui décide. Chacun a peur de dire, à peur de parler à Sylvie Tellier. On tire à la courte-paille… Quand on lui fait une lettre, il faut peser les mots et tous les mots sans quoi Madame sera vexée voilà. »

Face à ce témoignage, Rachel Legrain-Trapani a révélé : « Je pense qu’elle a ses préférées… Et après pour revenir au délégué de Miss Guyane; à noter que tous les délégués régionaux sont bénévoles donc ils donnent corps et âme pour les élections régionales. Je me mets à sa place, et il doit vraiment être triste d’avoir été jeté. » Si la jeune femme a ensuite nuancé ses propos en révélant que Sylvie Tellier était « une très bonne présidente»; elle a cependant déclaré qu’elle n’ira pas à la cérémonie qui se tiendra en décembre prochain !