Il était en pleine tournée de promotion pour son nouvel ouvrage dénonçant la gestion de la crise sanitaire, quand l’ancien ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy a appris une bien triste nouvelle : son grand frère, Bernard Douste-Blazy, mort!

La famille du défunt a confirmé la triste nouvelle dans Le Figaro du 31 octobre 2020 ; Bernard Douste-Blazy, le frère de l’ancien ministre Philippe Douste-Blazy , est mort à l’âge de 69 ans. Comme l’a précisé l’avis de décès publié dans le journal; la cérémonie religieuse s’est tenue samedi matin à Toulouse, en l’église du Christ-Roi.

« M. et Mme Philippe Douste-Blazy, M. Pierre-Elliott Douste-Blazy, M. et Mme Christophe Béguère, Mlle Bernadette Béguère ont la tristesse de vous faire part du décès de M. Bernard Douste-Blazy», ont pu lire les lecteurs du Figaro ce week-end. Après la cérémonie religieuse, l’inhumation s’est tenue l’après-midi même au cimetière de l’Egalité de Lourdes.

Le frère aîné de Philippe Douste-Blazy, médecin et ancien ministre

Bernard Douste-Blazy était le fils aîné de Louis Douste-Blazy, professeur de médecine, et Geneviève Béguère, ancienne dirigeante de la Ciergerie de Lourdes. Il était donc le frère aîné de Philippe Douste-Blazy, médecin et ancien ministre, député européen, ancien secrétaire général adjoint des Nations unies, ex-maire de Lourdes et Toulouse.

L’ancien ministre de la Santé multiplie les prises de parole et apparitions médiatiques ces derniers jours. En pleine crise sanitaire, l’homme politique de 67 ans a sorti le 22 octobre 2020 un ouvrage intitulé Maladie française, pandémie : et pourtant, tout avait été préparé !, aux éditions l’Archipel. Un essai préfacé par le Pr. Didier Raoult, dans lequel Philippe Douste-Blazy dénonce la gestion de la crise du coronavirus ; il revient sur le premier plan de lutte contre une pandémie virale qu’il avait établi sous l’autorité de Jacques Chirac en 2004. Un plan qui, selon lui, a été ignoré au fil des ans. Il a également repris du service en tant que médecin, pour aider en cette période de crise sanitaire.