Meghan Markle n’a apparemment pas cessé d’avoir des soucis avec la justice anglaise. En effet, Cette dernière a récemment mis en garde l’ex duchesse de Sussex. Cette dernière n’arrête pas de troubler la Grande Bretagne. L’épouse du prince Harry qui a fui aux cotés de son mari a été engueuler par les autorités judiciaire britannique.

Tout pour attirer l’attention

Pendant que Meghan Markle sort à peine de la célébration de 39ème anniversaire, la duchesse doit une fois de plus faire face à la justice. Elle se retrouve dans des embrouilles avec la justice.
A peine sa fête d’anniversaire terminée, La duchesse se fait engueuler par la justice. Un autre affrontement commence dans l’histoire contre le tabloïd Mail on Sunday. En fait, la fondation du média continue de rendre à Meghan Markle la vie impossible. Etant déjà en plein jugement les autorités judiciaire britannique lui met le bâton des les roues.

Meghan Markle peut gagner une bataille, par contre la guerre est loin d’être gagnée. Pour cela, le juge Warby est présent pour lui rafraichir la mémoire. Cependant, ce dernier a horreur les commentaires engendrés par cette histoire. Selon le juge, « il est clair qu’aucune des deux parties n’a, jusqu’à présent, été disposée à limiter la présentation de son cas à la salle d’audience », dans The Mirror.

Meghan Markle dans le collimateur de la justice britannique

Que se soit Maghan Markle ou Associated Newspapars, affronter un géant n’a jamais été un facile. Surtout que les deux parties exposent pratiquement leurs conflits. Chose qui dérange la justice du royaume britannique. « Les deux parties ont démontré leur empressement à faire valoir les mérites de leur différend en public, en dehors de la salle d’audience et principalement dans les médias », affirme le juge au Mirror.

Le fait de divulguer l’information sur l’histoire paraît alors « préjudiciable » pour les deux parties. La duchesse est donc informée : « ce sera un procès avec un juge seul, pas un procès avec jury ».