Lucien Jean-Baptiste ; un comédien aussi populaire que discret vit depuis un certain temps une belle histoire d’amour avec sa femme Aurélie. Interrogé par « Purepeople.com », il avait fait de belles confidences sur son couple…

En 2009, Lucien Jean-Baptiste voyait sa notoriété exploser grâce à la comédie La première étoile, carton au box-office avec 1,7 million d’entrées. Depuis, il continue de tourner activement – il était dans Tout simplement noir en 2020 – mais reste assez discret côté vie privée. Pourtant, il vit une belle histoire d’amour.

A 56 ans, Lucien Jean-Baptiste est un homme heureux. Comblé professionnellement, le réalisateur de La deuxième étoile l’est aussi côté vie privée. Il est marié à Aurélie Nollet, avec laquelle il a eu deux enfants ; l’acteur a également perdu un enfant quand il était dans la trentaine, issu d’une précédente relation et a aussi un grand garçon prénommé Bilal né d’une autre histoire de coeur. « L’idéal n’est pas de rester en couple quand on se déchire 24 heures sur 24. Je suis dans cette situation : mon fils partage son temps entre chez moi et chez sa maman« , avait-il ainsi confié au Journal des femmes en promo pour C’est quoi cette famille ?!.

« Il est vrai que je laisse beaucoup de choses à mon épouse actuelle »

Questionné lors de la sortie du film Adorables; il s’était confié sur son couple actuel au micro de Purepeople. L’occasion, notamment, d’évoquer le partage des tâches au sein du foyer. « Il est vrai que je laisse beaucoup de choses à mon épouse actuelle. J’ai compris que, parfois, il est préférable de dire ‘Comme tu veux chérie’ plutôt que ‘Non, je ne suis pas d’accord’. Je ne prends pas ma femme pour une nouille, mais parfois, sur certaines choses, mon épouse a beaucoup plus de bon sens et de logique que moi. Moi, au cinéma, je sais à peu près les choses, mais à la maison« , avait-il déclaré.

Lucien Jean-Baptiste a bien conscience qu’il est aujourd’hui impossible de laisser les femmes tout gérer à la maison; elles qui ont déjà une importante charge mentale. « Je trouve que c’est une attitude de mec que de se planquer derrière le fait que vous; les femmes, vous savez mieux, pour ne rien foutre (…). Ma mère a élevé six enfants toute seule, donc j’ai toujours été du côté des femmes. Mais je fais partie des bad boys aussi, parfois, je me planque et, parfois, je me plains des choses du quotidien », avait-il ajouté.