Pendant de nombreux mois, personne ou presque ne savait avec qui Louane était en relation . La chanteuse de 23 ans a eu un bébé, une petite Esmée, mais l’identité du père est longtemps restée secrète.

En effet, la jeune femme s’est confiée à Paris Match, dévoilant alors avoir attendu de longs mois avant qu’elle ne parvienne à se mettre en relation amoureuse avec le musicien.

J’en avais tellement peur que même ma meilleure amie n’était pas au courant:

Louane l’a longtemps convoité avant de pouvoir entamer une relation amoureuse avec lui. « Pendant longtemps, l’histoire que je vis aujourd’hui n’a pas été possible. Avant qu’il puisse se douter de mes sentiments, il y a eu des mois et des mois de silence de ma part. Parce que cette histoire d’amour n’était pas ouverte, il y avait trop de choses qui faisaient que ça n’existerait jamais. J’en avais tellement peur que même ma meilleure amie n’était pas au courant », a-t-elle expliqué.

Durant l’été 2018, la star de la Famille Bélier a finalement trouvé le courage d’avouer ses sentiments. « Je savais que, si je me déclarais, j’allais blesser beaucoup de gens autour de moi. Jusqu’au jour où j’ai compris qu’il y avait une minuscule ouverture et j’ai toqué à la porte. Il fallait que je le lui dise pour qu’il me réponde ‘stop’. Sauf qu’il ne m’a pas dit ‘stop’. » Depuis, le couple ne se quitte plus et seulement un an plus tard, il fondait une famille grâce à l’arrivée de la petite Esmée. Visiblement, Louane est comblée. Preuve en est avec son prochain album intitulé… « Joie de vivre ».

« Joie de vivre » :

Louane signe son grand retour musical avec l’album La joie de vivre qui reflète le bonheur senti dans sa relation . sera disponible à partir du 23 octobre prochain. Dans celui-ci, la chanteuse se dévoile davantage comme nous pouvons le constater grâce aux deux singles déjà disponibles Donne-moi ton cœur et Désolée. «Je ne peux plus me restreindre à cause de la peur. Et j’ai beaucoup eu peur dans ma vie. Je suis arrivée très jeune dans ce milieu, tout est allé très vite. J’ai vécu des choses professionnelles extraordinaires, mais des choses personnelles très douloureuses dont les gens essayaient de se servir parfois pour faire du buzz. Je n’étais tout simplement pas prête pour ça. Donc je perdais mes moyens. Aujourd’hui, la barrière, je sais la mettre moi-même, j’ai appris les codes, les armes, et je n’ai plus peur. ».a-t-elle confié.