Marcus Thuram fait un début de saison tonitruant avec son club et prend son envol, après avoir été couvé par son père, le champion du monde Lilian Thurman. « Il était très protecteur avec lui et refusait de trop l’exposer », se souvient son ami Robert Pirès.

En musique, au cinéma, dans la mode ou le sport, il n’est pas rare que les enfants de stars suivent les traces de leurs parents. Lilian Thuram a donné naissance à deux footballeurs, fruits de son premier mariage avec Sandra. Il a toujours refusé d’exposer son fils aîné Marcus, nouvel appelé en équipe de France.

« Dans le foot, être un fils de est dangereux», explique Robert Pirès au Parisien. L’ami et ancien partenaire de Lilian Thuram en équipe de France a réagi à la convocation de Marcus Thurman en équipe de France A, par le sélectionneur Didier Deschamps. Le jeune attaquant de 23 ans, qui évolue au Borussia Mönchengladbach en Allemagne, prend son envol après avoir été couvé par son papa.

« Lilian est très fier de son fils »

« Je me souviens que Lilian était très protecteur avec lui et refusait de trop l’exposer, ajoute Robert Pirès au quotidien. Je sais que Lilian est très fier de son fils mais il ne le dira pas trop fort publiquement, justement pour ne pas le gêner... [Marcus] a sa propre force, car dans le foot être un fils de est dangereux. Mais alors ‘fils de champion du monde’, là, c’est quasiment mission impossible… Ton père est allé sur le toit du monde. Comment faire mieux après ?»