Chaque année, l’élection Miss France se déroulen en décembre. Pour désigner la reine de beauté 2021, Sylvie Tellier avait prévu une belle soirée au Puy-du-Fou. Mais le coronavirus pourrait bien gâcher le plan; comme il a déjà fait annuler le voyage de préparation des reines de beauté régionales…

La Covid-19 mène la vie dure à Miss France. L’élection de notre prochaine reine de beauté devait se tenir le 12 décembre 2020 au Puy-du-Fou. Mais la crise sanitaire ne pourrait peut-être pas permettre le bon déroulé du concours de beauté, dans le respect strict des règles en vigueur… Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France, évoque son incertitude à ce sujet auprès de nos confrères du Dauphiné Libéré.

« On n’est pas dans le flou mais dans l’attente de voir comment va évoluer la situation. On étudie toutes les possibilités qui nous sont offertes à l’heure actuelle, confie l’ancienne reine de beauté. Aujourd’hui, comme tous les Français et tous les corps de métier; nous sommes conscients de la crise que nous traversons et nous faisons en sorte d’adapter tous les projets pour qu’ils soient compatibles aux mesures sanitaires qu’exige et qu’impose la situation aujourd’hui. »

En ce contexte particulier, l’inquiétude d’une annulation grandit. Mais Sylvie Tellier se montre rassurante et assure que si l’élection de Miss France 2021 est maintenue; « toutes les mesures nécessaires » continueront d’être prises. « Sur les élections régionales, les jeunes femmes ont été testées, les mesures barrières ont été respectées, rappelle-t-elle. On veut continuer à divertir et faire rêver les gens toujours dans le respect de la situation. »

« On sait à quel point le public dégage une énergie nécessaire pour elles »

Outre un éventuel report de la soirée Miss France, la maman d’Oscar (né en 2010 de ses amours passées avec son ex-mari Camille Le Maux); Margaux et Roméo – nés en 2014 et 2018, fruits de ses amours avec son amoureux actuel Laurent – craint que l’élection ne se déroule à huis clos. « On sait à quel point le public dégage une énergie nécessaire pour elles. Les candidates ne font pas que participer à une émission de télé, elles vivent une compétition en direct au milieu des encouragements de leur famille, de leurs amis, de leur délégation régionale... La priorité, c’est d’offrir à toutes les candidates un point final à cette aventure », confie-t-elle.

Autre impact du coronavirus sur Miss France :L’annulation du voyage de préparation initialement prévu en ce mois de novembre en Guadeloupe . Mais les reines de beautés régionales pourraient peut-être s’envoler quand même vers une destination moins lointaine. « Il y a plein de très beaux endroits en France. Nous irons tous à La Baule, par exemple !», avait déclaré Sylvie Tellier en avril dernier au Parisien.