Cette surprenante décision ne risque pas d’arranger les relations entre le prince Harry et le reste de la famille royale… Le duc de Sussex vient d’essuyer un nouveau rejet de la part du palais de Buckingham alors qu’il souhaitait rendre lui aussi hommage aux anciens combattants.

Le prince Harry n’est pas prêt de se rapprocher des siens de si tôt… Parti vivre en Californie avec Meghan Markle et Archie (1 an) en mars dernier; le duc de Sussex a tout de même souhaité s’associer, à distance, à la traditionnelle cérémonie du Remembrance Sunday organisée dimanche 8 novembre 2020 à Londres. Mais sa demande de faire poser une couronne de fleurs en son nom lui a été refusée par le palais de Buckingham..

Bien qu’il ait officiellement quitté la famille royale britannique; après avoir difficilement négocié le Megxit avec la reine Elizabeth; le Britannique de 36 ans voulait lui aussi se joindre à l’hommage rendu chaque année aux soldats morts pour leur pays. D’après le magazine People, une couronne de fleurs en son nom était d’ailleurs prête à être placée au pied du Cénotaphe, dans le centre de Londres; où la cérémonie s’est tenue; aux côtés de celles déposées dimanche par le prince Charles, le prince William ou encore le Premier ministre britannique Boris Johnson. Le tabloïd The Sun en a d’ailleurs attesté l’existence, photos à l’appui..

Harry n’a plus le même rôle formel dans la famille royale!

Finalement, des conseillers de Buckingham ont décidé de la laisser de côté puisque les Sussex ne sont plus des membres actifs de la famille royale. Elizabeth II, qui a assisté à la cérémonie depuis un balcon de Whitehall; non loin de Kate Middleton et Camilla Parker-Bowles, n’aurait pas été consultée à ce sujet.

Le prince Harry « comprend qu’il n’a plus le même rôle formel dans la famille qu’auparavant, une source de People a-t-elle rapporté. Mais il était attristé et déçu de cette décision ». Une déception d’autant plus grande que cet ancien militaire, qui a passé près de 10 ans au sein de l’armée britannique et effectué deux missions en Afghanistan en tant que Captain Wales; il était déjà peiné de devoir renoncer ses fonctions militaires en début d’année pour quitter la monarchie et partir vivre aux Etats-Unis.

Soldat un jour, soldat pour toujours

Contrarié mais non moins déterminé, le prince Harry a organisé sa propre cérémonie au cimetière national de Los Angeles. Accompagné de Meghan Markle et suivi par un photographe; le Britannique a déposé des fleurs cueillies par son épouse dans le jardin de leur nouvelle demeure .

« Soldat un jour, soldat pour toujours, quoiqu’il arrive. Pouvoir porter mon uniforme; pouvoir servir mon pays, sont parmi les plus grands honneurs de ma vie »; le prince Harry a-t-il expliqué dimanche dans Declassified; podcast consacré aux histoires de militaires. « Je porte le Poppy [coquelicot, la fleur symbolisant le souvenir et portée en soutien aux forces armées, NDLR] pour honorer tous ceux qui ont servi, les soldats que j’ai connus; et ceux que je n’ai pas connu. Je le porte pour célébrer la bravoure et la détermination de tous nos vétérans, et leurs proches (…). Ce sont les personnes et moments dont je me souviens quand je salue; quand je me tiens au garde-à-vous et quand je dépose une couronne au Cénotaphe. »