Un album hommage à Grégory Lemarchal est sorti dans les bacs. Intitulé « Restons amis », il a parmi aux anciens candidats de « La Star Academy » de se retrouver et de réinterpréter certains titres du chanteur.

Invitées dans « Good Morning week-end», Lucie Bernardoni et Karima Charni sont revenues sur ce projet, révélant pourquoi certains de leurs camarades n’ont pas souhaité participer à l’ album hommage.

Le 30 avril 2007, Grégory Lemarchal décédait à l’âge de 23 ans des suites de la mucoviscidose, maladie qu’il avait publiquement révélée trois ans plus tôt, lors de sa participation à la quatrième saison de « La Star Academy ». 13 ans après sa disparition, ses anciens camarades de l’aventure lui ont dédié un album hommage baptisé « Restons amis » dans lequel ils réinterprètent des chansons du regretté chanteur, mais aussi des titres d’artistes venus leur rendre visite sur le plateau de TF1, de Jean-Jacques Goldman à Calogero en passant par Véronique Sanson, Michel Fugain ou encore Laurent Voulzy.

Dans la tracklist de cet album figure un inédit, « La Marelle », écrit par Lucie Bernardoni. Pour rappel, cette dernière était en finale aux côtés de Grégory Lemarchal en décembre 2004. Elle était l’invitée de Mickael Dorian dans « Good Morning Week-end», l’émission qu’il présente sur Non Stop People. Avec Karima Charni – elle aussi ex-candidate de « La Star Academy 4 » – elles se sont confiées sur ce projet dont les ventes sont reversées à l’Association Grégory Lemarchal fondée par ses parents pour la lutte contre la mucoviscidose.

« Certains ont préféré rester dans l’ombre et tourner une page« 

Ils sont 13 candidats au total à avoir participé à l’élaboration de cet album hommage. « Ça veut dire que les autres ont refusé ? » leur a demandé Mickael Dorian. « Ce n’est pas un refus. Certains ont préféré rester dans l’ombre et tourner une page, et ça ne signifie pas qu’ils ne nous soutiennent pas, qu’ils ne soutiennent pas l’association ni leurs amis et qu’ils ne sont pas à nos côtés. Ça leur appartient« , lui a répondu Lucie Bernardoni.

Karima Charni a continué : « Le but de cet album est de collecter des fonds pour l’Association Grégory Lemarchal (…) C’est aussi se retrouver entre amis (…) On veut que ça soit souriant. On veut que les gens se rendent compte aussi du côté positif qu’il y a autour de tout ça. Que l’amitié, elle est réelle (…) Chacun a sa manière de vivre les choses. Si les autres n’avaient pas envie d’y participer, mais sont avec nous par la pensée, c’est nettement suffisant».