Lors d’un live sur Instagram en mars dernier, Karim Benzema a comparé Olivier Giroud à un kart alors que lui se considérait plutôt comme une Formule 1. Une attaque à laquelle le buteur de l’Équipe de France a répondu.

En mars 2020, la France vivait un premier confinement pour lutter contre le coronavirus et la crise sanitaire qui en découle. Pendant ce confinement, les Français se sont montrés adeptes des lives sur les réseaux sociaux. Karim Benzema, depuis son domicile à Madrid, n’y a pas échappé. Pendant un direct avec sa communauté sur Instagram, l’attaquant du Real Madrid a tenu des propos chocs contre Olivier Giroud. Des déclarations qui ont fait beaucoup parler. À la question « est-ce qu’Olivier Giroud est plus fort que toi ? », Karim Benzema n’a pas mâché ses mots. « On ne confond pas la F1 et le karting. Et je suis gentil. Maintenant next, je ne parle même plus de lui. Moi je sais que je suis la F1», a répliqué Karim Benzema.

OLIVIER GIROUD : « ÇA M’A FAIT MARRER »

Une attaque à laquelle a répondu Olivier Giroud le mois dernier. Dans l’émission « Téléfoot » sur TF1, le buteur des Bleus a déclaré : « On m’a toujours un peu reproché l’absence de Karim Benzema, cette rivalité supposée, montée de toutes pièces par certaines personnes. L’histoire du karting et de la F1 ? Ça m’a fait marrer le connaissant. Je n’ai aucune rancune par rapport à ça. Peut-être que ma carrière aurait été meilleure avec Karim, tous les deux devant. Mais on ne le saura jamais ».

Visiblement, Olivier Giroud préfère apaiser les tensions plutôt que jeter de l’huile sur le feu. Dans les pages du « Figaro », Olivier Giroud s’était déjà exprimé sur cette éventuelle rivalité qui l’oppose à Karim Benzema. « Quand je marque à Nantes contre le Cameroun avant l’Euro 2016, une petite partie du stade m’a sifflé quand je suis sorti. Avec toujours en toile de fond cette rivalité supposée avec Karim (Benzema). Certains me reprochaient d’être la cause de son absence, comme si je lui avais volé sa place alors que ça n’avait rien à voir avec ça. Je n’ai jamais rien fait de tel et je n’ai jamais eu de contentieux avec lui, mais l’histoire a voulu qu’on nous oppose. On peut voir ça comme un gâchis», avait regretté Olivier Giroud