Jean-Pierre Pernaut a toujours comme remplaçant attitré ces vingt dernières années Jacques Legros. Cette habitude restera-t-elle jusqu’au terme de la carrière des deux hommes ?

Jean-Pierre Pernaut et Jacques Legros, un binôme qui fonctionne de puis plus de 20

« J’assume totalement de n’être que le joker » avait-il déclaré la semaine de dernière. Jacques Legros est le remplaçant phare de TF1. En effet, ce dernier remplace la star du journal de 13h depuis maintenant plus de 20 ans et n’envisage en aucun cas un poste définitif, « Une autre chaîne m’a proposé de présenter un JT à plein temps, mais j’ai refusé. Je me serais senti aliéné. Je veux pouvoir faire d’autres choses à côté » a avoué le présentateur au journal TV Grandes chaînes.

Si le grand Jean-Pierre Pernaut est désormais à la porte de la retraite, ce n’est certainement pas son remplaçant favori qui le poussera vers la sortie. « Avec Jean-Pierre, mon discours a toujours été très clair. Je lui ai dit que je ne convoitais pas sa place et il sait qu’il n’y aura jamais de coup de poignard dans le dos ». Voilà un aveu qui vient du fond du coeur du journaliste.

Alors, trahison ou pas ?

Le mois dernier, Jacques Legros s’était d’ailleurs confié à ce sujet, en déclarant tout d’abord son admiration pour son ami, « Ceux qui pensent que ma popularité pourrait dépasser celle de Jean-Pierre Pernaut se trompent. Jean-Pierre est une star. Moi, je suis juste connu, c’est tout. Il y a une grande nuance ! C’est lui qui a imaginé ce journal et lui qui le mène de main de maître depuis trente-deux ans. Moi, j’ai pris le train en route. ». Ainsi, il a de nouveau rappeler que sa place de « joker » est une opportunité en or.
Jacques Legros ne veut pas être présent tous les midis de toute l’année à l’antenne et préfère entretenir plusieurs autres activités, « Je fais mon métier avec bonheur, j’écris des livres, je me passionne pour le vin, je gère ma société et j’accompagne les gens que j’aime. J’ai 69 ans, je suis libre et pas près de renoncer à ma liberté. ».
Si financièrement, Jacques Legros semble avoir besoin financièrement de faire quelques JT au cours de l’année, ce dernier préfère tout de même sa liberté, et pouvoir se consacrer à d’autres domaines en parallèle.