Mask Singer 2 a fait son retour sur TF1 samedi 7 novembre 2020. L’humoriste Jarry n’a pas pu retenir ses larmes face à la prestation du requin sur le titre I Will survive de Gloria Gaynor.

C’était une grande nouvelle pour les fans du programme. Samedi 17 octobre 2020, TF1 a lancé la deuxième de Mask Singer. Chaque semaine, Jarry, Kev Adams, Alessandra Sublet et Anggun doivent ainsi tenter de deviner quelle célébrité se cache derrière son masque. Et comme d’habitude, chaque personnalité doit passer devant le jury d’enquêteurs en interprétant un titre de musique.

Samedi 7 novembre 2020, un mystérieux robot a fait son entrée sur scène en interprétant une chanson érigée en hymne nationale de la victoire de la coupe du monde de football de 1998 : I Will survive de Gloria Gaynor. Rapidement, le quatuor a posé un nom sur la personne qui se cache derrière le déguisement : Daniel Lévi. Mais une séquence a retenu l’attention du public : la réaction de l’humoriste Jarry à l’écoute de la chanson. En effet, le père de famille a été envahi par une vive émotion, « Pendant la prestation, j’ai compris cette chanson, I Will survive » a-t-il confié, avant de fondre en larmes.

Jarry fond en larmes:

Séquence émotions sur TF1. Les paroles du titre I Will survive de Gloria Gaynor ont renvoyé Jarry àune bien triste période de sa vie. Celle où il a perdu son père des suites d’un cancer « C’était un homme avec qui je ne m’entendais pas du tout et qui a toujours dit quand on appelait à la maison : J’ai pas de fils qui s’appelle Jarry » .

Malgré les vives tensions avec son père, Jarry n’a jamais cessé de l’aimer. Au point de lui avoir avoué son homosexualité sur son lit de mort. Un secret jusqu’à ce jour précieusement gardé. Et la réponse de son père a été un véritable soulagement pour l’artiste « Je lui ai dit : ‘Je suis homosexuel, je préfère les hommes et il m’a dit : ‘Écoute, tu vois où j’en suis aujourd’hui donc va, vis et deviens (…) J’ai l’impression que je suis né ce jour-là. Je dis tout le temps que je suis né le jour où mon père est mort » a-t-il confié, en sanglot.