Gérard Depardieu était sur le plateau de « Touche pas à mon poste » le lundi 31 août dernier. L’acteur a profité de ce canal pour raconter son interpellation étant ivre semaine dernière dans une rue de Paris.

L’acteur raconte son interpellation


Gérard Depardieu a une fois de plus fait parlé de lui la semaine dernière. L’acteur a été interpellé par les forces de l’ordre pour conduite en état d’ivresse sur son scooter dans une rue parisienne. Il faut dire que Gérard étant un amoureux de bons vins a l’habitude de conduire étant ivre. C’est pourquoi les anecdotes impliquent bien souvent une soirée très arrosée. Hasard du calendrier, Gérard Depardieu était l’invité de Cyril Hanouna ce lundi 31 août pour la rentrée de Touche pas à mon poste. Gérard profite de l’occasion pour évoquer à l’antenne de C8 cette fameuse nuit au poste de police.

« A 0,29 honnêtement c’est une salade très vinaigrée »


Apparemment l’interpellation n’a pas traumatisé l’ancien interprète d’Obélix le gaulois… bien au contraire. L’acteur considère cette nuit passée au poste de police comme toutes les autres nuits. « J’étais en train de manger à mon couscous boulevard du Maine, je fais comme tout le temps […] Je fais mon demi-tour sur la ligne blanche et là ils m’arrêtent » commence-t-il. « Je leur dis “bah faites moi souffler.” À ma grande surprise j’avais 0,29 », dévoile Gérard avant d’expliquer qu’il ne connaissait pas la nouvelle réglementation. « A 0,29 honnêtement c’est une salade très vinaigrée », lance-t-il, faisant exploser de rire le plateau.

Il part alors au commissariat pour faire un second alcootest. Dans le bâtiment, il se lance dans une discussion avec des Russes. « Et là je prends le second éthylotest, je tombe sous 0,27, bah dis donc je reste 10 minutes de plus et y a plus rien ! » poursuit l’acteur. Il a finalement été relâché par la police mais le scooter n’a pas eu le même sort. La Préfecture avait finalement précisé qu’il avait été verbalisé, pourtant le « Point » parle d’un traitement de faveur.