Dans les colonnes de France Dimanche, Frédéric François a rendu un bel hommage à l’attachée de presse, Sylvia Bonhomme.

Sylvia Bonhomme exhala son dernier soupir. Il y a quelques jours, l’attachée de presse des stars est décédée laissant orphelines plusieurs célébrités. Notamment Sylvie Vartan, qui a exprimé sa peine sur les réseaux sociaux. Mais aussi Frédéric François. Dans les colonnes de France Dimanche, le chanteur lui a rendu un émouvant hommage. « Elle était en clinique et malade depuis quelque temps. Je lui avais envoyé un message pour l’assurer de ma pensée et lui insuffler des ondes positives pour se battre », se souvient l’interprète de Je t’aime à l’italienne, qui évoque ainsi « une figure familière du métier » et « une grande professionnelle ». Comme d’autres chanteurs, lui aussi a longtemps travaillé avec Sylvia Bonhomme. « J’étais fou de joie de collaborer avec elle lors de la sortie de mon précédent album », se souvient Frédéric François auprès de France Dimanche.

« J’ai été heureux qu’elle soit à mes côtés, avec son acolyte Renée Orio, pour célébrer mes cinquante ans de carrière au Grand Rex, l’an dernier, continue le chanteur. Je garderai son sourire et son énergie. Plus j’avance en âge et plus les êtres chers de mon métier et certains de mes amis, comme Christophe ou Annie Cordy disparaissent et cela m’attriste. Ils me manquent… » .Comme lui, Sylvie Vartan est elle aussi bouleversée par la mort de son attachée de presse depuis de longues années. Sur son compte Instagram le 1er novembre dernier, elle a exprimé sa peine. « Difficile à croire que je ne pourrais plus te parler, écrivait l’artiste. Pendant plus de 20 ans tu as été ma confidente, mon indéfectible alliée partageant mes joies, comme les moments difficiles. Enthousiaste, courageuse, rien ne te résistait tu étais respectée et aimée de tous. »

Elle était « une belle personne »

« Beaucoup de nos amis ce soir partagent mon chagrin. Tu vas beaucoup nous manquer. Le métier perd une grande dame de coeur et de talent et moi plus qu’une amie », continuait la mère de David Hallyday, très peinée par la disparition de Sylvia Bonhomme. Attachée de presse du monde du showbiz depuis de longues années, elle s’était donc occupée de Sylvie Vartan, de Frédéric François mais également de Sheila. Sur Twitter, le journaliste de l’AFP Jean-François Guyot lui avait également rendu un bel hommage en estimant que « le showbiz et la presse perdent une belle personne». La journaliste Wendy Bouchard s’est souvenue « de cette femme discrète solaire et généreuse, avec ‘ses’ artistes et les journalistes. Grande amoureuse des animaux aussi». Impliquée depuis des années pour la Fondation Brigitte Bardot, Sylvia Bonhomme s’est éteinte après un long combat contre la maladie.