François Busnel a fait part de sa colère après la décision du gouvernement de fermer les librairies.

François Busnel a annoncé qu’il allait lancer une pétition en ligne pour réclamer la réouverture immédiate des librairies. Considérées comme des commerces non essentiels par le gouvernement; les librairies sont en effet contraintes de fermer durant toute la durée du reconfinement. « Il y a des millions de personnes dans ce pays, et on l’a vu juste après le premier confinement, qui ont envie de lire, qui ont besoin de lire; Fermer les librairies, c’est condamner tout un pan de l’économie culturelle, sans doute à vaciller, pour certains à disparaître.» a déclaré le critique littéraire.

Avec cette décision, qui pourrait faire mettre la clé sous la porte à des milliers de libraires; la France fait disparaître le « meilleur bataillon pour nous permettre d’affronter l’obscurantisme» selon le présentateur de l’émission littéraire La grande librairie. Déterminé à remporter ce combat; François Busnel a déjà eu le soutien d’Anne Hidalgo mais aussi de François Hollande, qui ont également appelé à laisser les librairies ouvertes. « Laissons ouvertes les librairies, les bibliothèques; nous avons besoin de cette fonction-là, de s’évader.» avait ainsi déclaré l’ancien président de la République sur la chaîne Public Sénat.

UNE PREMIÈRE VICTOIRE

Ce même vendredi 30 octobre, la Fnac a annoncé fermer l’ensemble des rayons culture » pour 15 jours. Fnac-Darty, « face au constat de l’impossibilité d’une ouverture de l’ensemble des acteurs de la vente de livres» dans le cadre du reconfinement des commerces « non essentiels », soulagera donc un peu les librairies.

Cette fermeture, qui entrera en vigueur à compter de demain (samedi) matin, a été décidée « dans un souci de responsabilité » ; alors que de nombreux acteurs culturels et politiques regrettaient que les librairies doivent rester fermées. « L’ensemble des activités essentielles telles que permises par le gouvernement resteront ouvertes en magasin», précise Enrique Martinez. « Nous maintenons également en totalité les dispositifs de click & collect dans tous nos magasins» ajoute-t-il. Le dirigeant de Fnac-Darty réaffirme le soutien et la solidarité de la Fnac à ses libraires et à l’ensemble du monde de la culture qui souffre particulièrement de la crise sanitaire et ses conséquences.