« J’espère que vous plaisantez ?  » :

Véronique Genest avait confié à ses internautes qu’elle pleurait la mort de son ami et comédien Yann Epstein . L’actrice avait également révélé qu’il s’était suicidé. en se tirant « une balle dans la tête », une mauvaise surprise confrontée à la fille de l’acteur, qui a dénoncé un mensonge de sa part.

Ce lundi 12 octobre, la comédienne a annoncé une terrible nouvelle aux internautes : la mort de son ami, le comédien Yann Epstein. « Mon pote Yann Epstein vient de se tirer une balle dans la tête. Il était au bout du rouleau. Put***de métier, put*** de vie. C’était un super mec ! Je suis dévastée« , a-t-elle écrit sur son compte Twitter. Et d’ajouter : « Il est mort il y a un mois et je ne l’ai appris qu’aujourd’hui. Comment est ce possible ? Nous vivons dans un monde de fou et la distanciation n’arrange rien. ’Loin des yeux, loin du cœur’ Comment percevoir la détresse des autres si on ne les voit plus ?« .

Ravagée par le chagrin, l’actrice de Julie Lescaut avait pu compter sur tout le soutien des internautes, touchés par la mort du comédien qui a notamment joué dans les films La Môme, Marie-Line ou encore Wasabi .

« J’espère que vous plaisantez ?  » :

dénonçant davantage le comportement de Véronique Genest. « Je tombe des nues. De quel droit décidez-vous de vous emparer des médias pour annoncer le suicide de mon père ? Mais quel cruel manque de respect, Véronique« , a-t-elle souligné, lui faisant remarquer que si elle voulait savoir ce qu’il c’était passé, le plus simple était de venir la trouver. « C’est pas dur si vous étiez si proches« , a-t-elle ajouté avec ironie. précisant notamment que son père ne s’est pas tiré une balle dans la tête, et qu’il n’avait jamais parlé de la star de Julie Lescau .

J’espère que vous plaisantez ? Effacez cela tout de suite. Vous avez un toupet monstrueux. 1/Ça n’est pas ce qui s’est passé. 2/Dévastée mais absente aux obsèques. Un peu de respect peut être ? Merci », a ainsi répondu Soshy, de son vrai nom Deborah Sarah Epstein, au message de Véronique Genest, qui n’a pas manqué de lui répondre en retour pour se défendre. « Oui dévastée de ne pas l’avoir su et par la culpabilité de ne pas avoir été à Paris la dernière fois qu’il m’a appelé à l’aide. Pour le reste c’est ce qu’on m’a dit hier quand je l’ai appris et si ce n’est pas la vérité j’aimerais la connaître », a-t-elle précisé.

Véronique essaye d’apaiser les tensions mais pas de quoi !

Véronique Genest, qui a martelé qu’elle n’avait pas besoin d’un tel mauvais buzz alors qu’elle est « en pleine promo » – pour sa pièce Betty’s Family -, a tenté d’apaiser les tensions.

« Pardon si je vous ai blessée. Mon seul but était de lui rendre hommage. Je vous verrai avec plaisir pour vous parler du Yann que je connaissais et que vous me parliez de lui« , a-t-elle écrit sans toutefois susciter apparemment chez Deborah Sarah Epstein une quelconque envie de parler avec elle de la mort de son père. »

« Laissez nous en paix  » conclu la fille de Yann Epstein !

Mais pas de quoi apaiser les tensions. « C’est ça vos excuses ? Mais quelle honte… et quel irrespect« , a continué Soshy, qui a assuré que son père ne s’était « pas tiré une balle dans la tête ».

« Il n’a JAMAIS parlé de vous. Point barre. Je ne veux rien de vous. Nous ne voulons rien de vous. Laissez nous en paix, mes frères, ma sœur et moi !« , a-t-elle conclu.