Le prince Ernst-Auguste de Hanovre avait été interpelé par la police à son domicile le 07 septembre dernier. Le tribunal de Wels avait ordonné l’interpellation du prince âgé de 66 ans. L’ex de Caroline de Monaco qui réside en Haute-Autriche a été arrêté pour maltraitance physique et mentale.

Ce n’est pas sa première interpellation

L’ex de Caroline de Monaco semble avoir des ennuis. En effet, Ernst-August qui avait été admis dans un centre psychiatrique au mois de juillet se retrouve cette fois interpelé. C’était en début de soirée du lundi 07 septembre dans son pavillon de chasse situé à Grünau im Almtal, en Haute-Autriche. Cependant, d’après le blog Histoires Royales, le duc de Brunswick aurait été arrêté de force par la police pour « coercition » après une plainte. Son arrestation a été ordonnée par le tribunal de Wels. Ernst-August répond à une plainte pour maltraitance physique et mentale sur ses ouvriers.

L’homme de 66 ans a été accusé par une de ses domestiques contre qui il aurait proféré des menaces. Le duc avait menacé la domestique et son mari qui est aussi employé du prince. Le prince aurait demandé au couple de « déguerpir » et d’aller le plus loin possible faute de quoi, il enverrait des « voyous à leurs trousses » toujours selon le blog.

Ce n’est pas tout, Ernst-August de Hanovre fait aussi objet de poursuite pour plusieurs faits. En plus d’être accusé de dégradation d’un panneau de signalisation, il est aussi poursuivit pour avoir commis des dégâts sur des objets propriétés de à la Fondation de Cumberland, la société liechtensteinoise qui gère le patrimoine de la famille de Hanovre.

La police filme l’interpellation du prince pour éviter les intoxications


Afin de se protéger et éviter de fausses accusations, la police a choisi de filmer l’arrestation dans sa totalité. Car Ernst-Auguste avait déjà accusé la police de violences lors de son interpellation de juillet. Le prince avait fait appel aux média afin de d’exprimer son mécontentement. Mais la polices avait contestée ses accusassions.