L’hypothèse ne lui plaît guère:

Le chanteur Enrico Macias a répété pour la 2eme fois sur Radio J que si Marine Le Pen était élue à la prochaine présidentielle en 2022, il quitterait la France. «Ah oui, je ne reste pas, bien sûr», selon un extrait cité par Le JDD. Le chanteur tempère toutefois son propos en croyant que la présidente du RN ne sera pas élue.

Ce n’est pas la première fois que Enrico Macias menace de partir . En 2016 sur la RTS, il avait déclaré : « Si Marine Le Pen est élue en 2017, le lendemain je prends l’avion et je m’en vais. Peut-être en Suisse, peut-être en Corse, peut-être en Israël. »

Israil est la destination d’Enrico dans ce cas:

Gaston Ghrenassia est le fils de Sylvain Ghrenassia et Suzanne Zaouch, famille juive d’Algérie de musiciens de malouf. Il se définit lui-même comme juif « d’origine berbère » d’Aïn Abid. Son père est violoniste dans l’orchestre de Raymond Leyris dit Cheikh Raymond  ; il apprend la guitare avec son cousin Jean-Pierre, mais aussi avec des amis gitans qui lui donnent le surnom de « petit Enrico », son futur prénom d’artiste. Son nom d’artiste résulte d’une erreur de la secrétaire de la maison de disques qui a mal compris son nom au téléphone et le baptise « Macias », alors qu’Enrico lui avait soufflé « Nassia ».

Pour autant, « je ne sais pas où j’irais », dis le chanteur. Peut-être l’Etat hébreu. « Israël de toute façon c’est la seule destination qu’un juif habitant du monde peut avoir, peut espérer. Parce qu’avant, quand on était persécuté, c’était Auschwitz. Maintenant, c’est Israël. Heureusement qu’on a Israël. Mais il ne faut pas y aller forcé, il faut aller de son plein gré en Israël », a-t-il dit. Mais cela si et seulement si Marine Le Pen sera élue , « je ne crois pas qu’elle sera élue », a tenu à préciser l’interprète de « Les filles de mon pays ».

En octobre 2015 déjà, le chanteur avait affirmé sur BFMTV ne pas avoir « envie de [s’]engager pour Marine Le Pen » «À ce moment-là, je ferai mon Alya (le fait de s’installer en Israël) », affirmait-il. «Et j’entraînerai avec moi toute la communauté juive de France… à moins qu’elle ne veuille rester avec elle [Marine Le Pen, ndlr].»

L’émission « Les enfants de la République » présentée par le journaliste Frédéric Haziza sera diffusée le 18 octobre prochain.