Enrico Macias a été victime ,En mai dernier, d’une terrible chute où il réside dans le quartier des Grands Boulevards. Suite à une hospitalisation qui a duré des semaines, le chanteur confie aujourd’hui avoir vécu une période de grande souffrance. Au plus mal, le chanteur de 81 ans aurait ainsi décidé de quitter la France.

Cette année 2020 aura été très difficile pour beaucoup d’artistes y compris Enrico Macias. Comme l’avait révélé France Dimanche il y a quelques mois; le chanteur de 81 ans a été touché par l’épidémie de coronavirus. Testé positif, le célèbre acteur et comédien a eu la chance de ne pas ressentir les symptômes les plus courants de la maladie mais avait revanche dû faire face à de terribles douleurs abdominales.

Enrico Macias a fait, le 28 mai dernier une grosse chute alors qu’il se promenait dans son quartier des Grands Boulevards. Victime d’une faiblesse musculaire et d’un gros vertige, l’artiste s’est effondré en pleine rue criant sa douleur devant les passants. A son arrivée à l’hôpital, les secours avaient alors constaté que son col du fémur était brisé, ce qui a engendré une opération immédiate pour remplacer l’articulation de sa hanche par une prothèse. Suite à cette intervention, Enrico Macias avait alors intégré un centre de rééducation pour se remettre totalement.

Ces soixante jours ont été difficiles à vivre:

Le chanteur avait été totalement coupé du monde extérieur et de tout contact pendant son séjour . De quoi lui laisser un horrible souvenir et le conduire à broyer du noir : « Ces soixante jours ont été difficiles à vivre. Je dormais beaucoup, mais mal, car on me réveillait tôt le matin pour les soins. […] Pour être honnête, j’ai également connu des moments de forte déprime » confie Enrico Macias.

En ce moment là Patrick Bruel, le chanteur de 81 ans a donc pris la décision de quitter la France et s’est envolé pour la Tunisie;: « J’avais une chambre face à la mer, je marchais dans la piscine tous les jours pendant des heures. J’ai même pu aller très souvent à la plage profiter d’un ciel toujours bleu et du soleil. Ça m’a remis en forme et j’ai enfin retrouvé le moral » a-t-il conclu.