Dmitriy Stuzhuk : était un modèle de santé, de grande forme et de bien-être. Mais malheureusement le Covid-19 n’a que faire du nombre de followers de ses victimes. En  laissant derrière lui trois jeunes enfants, Dmitriy Stuzhuk est mort aux alentours du 17 octobre 2020.

Une nouvelle victime du coronavirus et elle devrait faire parler car Dmitriy Stuzhuk n’est ni âgé ni à classer parmi les personnes potentiellement à risque. Pourtant la star russe du monde du fitness est décédée de complications liées au coronavirus, comme l’a révélé son ex-femme Sofia dans un post Instagram ce 17 octobre. « Il est vrai que nous n’étions pas en bons termes. Et oui nous avions de nombreux problèmes mais cette relation nous avait tant apporté », a expliqué la jeune femme. « Nous avons tant vécu et tant expérimenté ensemble. Tu étais là dans la peine et dans la joie. Je te serai éternellement reconnaissante pour nos trois beaux enfants », a-t-elle indiqué avec tristesse. « Nous n’étions plus ensemble mais cela ne change rien à ma douleur, je suis désolée, si désolée, merci pour tout, tu étais la personne la plus importante de ma vie, mon professeur, mon guide et le père de mes enfants ». En conclusion elle indique : « Tu es désormais notre ange-gardien et ton amour protégera nos anges. Comme il est difficile de prendre la mesure de ce qui nous arrive. Que ta mémoire soit bénie Dima Stuzhuk ».

«LE COVID-19 N’EST PAS UNE MALADIE ÉPHÉMÈRE ! Et elle est lourde.»

Il y a trois jours, Dmitriy Stuzhuk partageait une photo sur son compte Instagram, suivi par plus d’un million de personnes, un selfie avec un respirateur sur le visage depuis son lit d’hôpital, et en parlais plus sur sa maladie. «J’étais de ceux qui pensaient que le Covid-19 n’existait pas… jusqu’à ce que je tombe malade», confie-il dans cette publication. «LE COVID-19 N’EST PAS UNE MALADIE ÉPHÉMÈRE ! Et elle est lourde.» En voyage en Turquie, il dit s’être réveillé en pleine nuit avec le cou gonflé et des difficultés à respirer, ainsi que des douleurs à l’estomac. Il a commencé à tousser le lendemain. De retour en Ukraine, il est allé se faire dépister pour le coronavirus, et le test s’est avéré positif.