Christine Kelly a posté un message sur les réseaux sociaux à propos du confinement qui n’a pas du tout fait l’unanimité . Face aux nombreuses critiques, elle a décidé de réagir.

Christine Kelly est souvent au coeur de polémiques. En effet, son émission « Face à l’info » sur CNews avec Eric Zemmour se retrouve souvent dans la tourmente. Il y a quelques jours, l’éditorialiste choquait avec ses propos sur les mineurs isolés. Des paroles qui ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Face à l’ampleur de la polémique, la présentatrice de l’émission Christine Kelly avait tenu à se justifier sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste. « Quand Éric Zemmour dit ça devant vous, prononce ces mots, vous vous dites quoi ? ‘Il dérape’, ‘qu’est-ce qu’il dit ?’, ‘Qu’est-ce que je dois faire ? » assurait-elle. Christine Kelly poursuivait ensuite : « Je me dis que j’ai treize minutes pour équilibrer, tempérer, et faire préciser ces propos. Je me dis que j’ai treize minutes pour qu’on puisse justement ne pas faire d’amalgames, ne pas faire de mélanges. Je me dis que j’ai treize minutes pour contenir un incendie et ne pas l’attiser, et on n’éteint pas les flammes avec le feu. »

« J’ai gardé mon tweet malgré de grosses pressions« 

Mais ce jeudi 29 octobre, c’est Christine Kelly, victime de harcèlement elle-même qui a fait polémique avec ses propos. En effet, le 17 octobre dernier, elle postait un message sur son compte Twitter qui disait : « Pourquoi, afin de se préparer, des mails internes à des grandes entreprises annoncent un confinement au 26 octobre ? Préparation ? Le couvre-feu n’est-il qu’un prélude ?« . Ce mercredi 28 octobre, elle a décidé de répondre à la polémique, notamment après les annonces d’Emmanuel Macron annonçant un reconfinement : « J’ai gardé mon tweet malgré de grosses pressions. Citer les auteurs, feraient du mal à notre démocratie, que je respecte ».