Samedi 7 novembre 2020, c’est près de sept mois après le décès de Christophe que les effets personnels de la star seront mis aux enchères. Dans un entretien accordé à France Dimanche, le fils caché du chanteur, Romain, a fait part de son désarroi !

Hospitalisé en réanimation pour insuffisance respiratoire, Christophe est décédé à Brest le 16 avril 2020, à l’âge de 74 ans. Deux mois après la disparition du chanteur; c’est à l’occasion d’un entretien accordé à RTL que sa veuve, Véronique Bevilacqua, annonçait qu’elle allait faire une vente aux enchères.  Alors que Christophe possédait de nombreux appareils photos, jukebox et postes de radio, elle avait en effet expliqué : « Moi, j’ai ma collection personnelle de jukebox, de postes, je suis blindée chez moi donc malheureusement, je ne peux rien garder. Ma fille, c’est pareil. » Ainsi, 266 lots seront mis en vente samedi 7 novembre 2020 dès 14h30. Si les fans de la star espèrent toutes acquérir un souvenir de leur idole, Romain Vidal, le fils que Christophe n’a pas reconnu, regrette de ne pas avoir été informé de cette vente par sa demi-sœur, Lucie.

Désemparé, le fils de Michèle Torr s’est exprimé dans les colonnes de France Dimanche. Alors qu’il avait été écarté de son père, le jeune homme a expliqué : « On ne m’a pas tenu au courant de son état de santé; pas plus que de son décès ou de l’organisation de ses obsèques. Ça a rajouté à ma peine immense. » Souhaitant participer à l’évènement, Romain Vidal n’a jamais pu rentrer en contact avec sa demi-sœur.

Je ne comprends pas que Lucie ne souhaite pas garder les souvenirs de son père

le fils de Christophe a en effet révélé : « Si c’est possible d’y participer virtuellement, ce sera avec joie. Mais je ne sais pas du tout ce qui est prévu. Je n’ai jamais eu de nouvelles. Tous les messages que j’ai envoyés à Lucie sont restés sans réponse. » Alors qu’il aurait aimé pu choisir un objet ayant appartenu à Christophe; c’est visiblement déçu qu’il a ajouté : « Je trouve quand même ça tellement dommage. Je ne comprends pas que Lucie ne souhaite pas garder les souvenirs de son père. Moi j’aurais tant aimé qu’il me laisse un petit quelque chose. »

Le jeune homme souhaite plus que tout se rapprocher de son père

Si Romain Vidal n’entretient pas de bons rapports avec sa demi-sœur, il s’était pourtant rapproché de leur père. Dans les colonnes du Parisien, Michèle Torr confiait : « Depuis une dizaine d’années, ils se voyaient régulièrement. C’était toujours dans le secret. Ils s’écrivaient, s’envoyaient des mails et ils se voyaient à Aix-en-Provence quand Christophe venait voir son frère, Yves. Romain a pu alors retrouver sa deuxième famille. […] Cela lui a fait du bien de connaître enfin son père biologique, ses oncles, ses cousines. Moi aussi, cela m’a rendu heureuse. »

Si ce dernier a pu passer du temps avec son père avant son décès, il garde aujourd’hui le seul objet qui lui a été légué. En avril dernier, c’est pour France Dimanche qu’il avait dévoilé ; « La seule chose, c’est un Saint-Christophe en médaillon que la mère de Christophe avait à l’époque donné à ma mère; Là, le fermoir est cassé, donc il est dans ma table de chevet, mais sinon je le porte tout le temps. »