Britney Spears est en grève… de concert ! Son avocat a annoncé qu’elle ne se produirait plus tant que son père Jamie Spears reste son tuteur. La chanteuse fait tout pour s’en sortir et bénéficie du soutien de sa famille.

Britney Spears tente désespérément de se sortir de l’emprise de son père, Jamie Spears. Elle a pris une décision radicale suite à la décision de la justice californienne, qui a rejeté sa demande de modification de tutelle faite au mois d’août ; la chanteuse entame une grève de concert.

La nouvelle est tombée mardi 10 novembre 2020, par l’avocat de Britney Spears. Au cours d’une audience au tribunal statuant sur la tutelle de l’artiste, Sam Ingham a annoncé que sa cliente ne se produira plus sur scène tant que Jamie Spears reste son unique tuteur. Britney souhaite que son père démissionne, un désir partagé par sa mère, Lynn Spears, et son avocat, présents mardi lors de cette nouvelle comparution.

Son frère James et sa sœur Jamie Lynn l’avaient également défendue.

Son frère James et sa sœur Jamie Lynn l’avaient également défendue. Britney est privée de concert à cause de la pandémie de Covid-19. Jamie Spears restera son tuteur au moins jusqu’en février 2021.

Britney Spears a visiblement peur de son père. Elle lui reproche également sa gestion catastrophique de ses comptes et le versement de plus de 300 000 dollars à son manager commercial, Tri Star Sports & Entertainment Group. Britney était une des clientes de l’agence, qui percevait 5% de ses revenus musicaux, avec un minimum annuel de 500 000 dollars. Britney souhaite que ce dernier paiement soit annulé et que la somme lui soit restituée

Jamie Spears est devenu tuteur de Britney Spears en 2008, après à son internement en établissement psychiatrique. La chanteuse avait commencé une dépression l’année précédente, une descente aux enfers symbolisée par son fameux rasage de crâne.

La justice avait attribué à Jamie Spears et à l’avocat Andrew Wallet un contrôle total des actifs de l’interprète de Toxic. Andrew Wallet a démissionné en 2019. Britney réclamait que sa tutelle soit gérée par Jodi Montgomery; une femme appelée à la rescousse à l’automne dernier, et qu’elle puisse bénéficier de la gestion « d’un fonds financier qualifié».