Le service Bleu Elysée sera exposé dans le Musée national de céramique selon le Figaro du 06 septembre.

Le service Bleu Elysée sera bientôt accessible pour l’exposition “A table’’. L’exposition aura lieu du 18 novembre au 16 mai 2021. Macron critiqué au sujet des travaux de l’Elysée et de Brégançon a fini par exploser face à un journaliste. “Bleu Élysée a été au centre d’une polémique, comme seule la France en est capable”, selon nos confrères. “À leur arrivée, les époux Macron ont souhaité redonner un coup de jeune à la décoration de l’Élysée.

La première dame s’est tournée vers le Mobilier national et le Centre national des arts plastiques pour trouver les marques du changement […] Bleu Élysée se veut une marque de confiance vis-à-vis d’une manufacture créée par Colbert, mais aussi un soutien aux métiers d’art.

Bien que le prix de cette commande publique n’ait jamais été rendu public, il représenterait plusieurs centaines de milliers d’euros, dont 50.000 pour les artistes créateurs. Somme à hauteur de l’œuvre, patiemment dessinée à la main, mais astronomique en soi. À peine connu, le projet a soulevé une vague d’indignation sur les réseaux sociaux, et alimenté l’image d’un président déconnecté.”

Le prix de ce service collector

Préalablement estimé à 500.000 euros, le prix du service est composé de 1.200 pièces est de 50.000 euros. Une équation difficile selon LCI: “Le budget de production du service de table de l’Élysée est compris dans le budget de fonctionnement annuel de l’établissement.

Le chiffre du Canard Enchaîné est faux. En effet, l’hebdomadaire s’est appuyé sur les prix de vente publics de la Manufacture de Sèvres, qui ne sont pas appliqués à l’Etat, dans le cadre de ce partenariat de plusieurs siècles. En revanche, une enveloppe de 50.000€ a bien été attribuée à l’établissement par le Ministère de la culture, en plus des subventions annuelles.”

La facture est correcte pour les circonstances: “Georges Pompidou, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, avaient également commandé des services de table de la Manufacture de Sèvres, en collaboration avec des artistes renommés”, justifient nos confrères. Le service avait déjà servi pour le dîner du G7 fin été 2019.