Brigitte et Emmanuel Macron sont au fort de Brégançon depuis une semaine. En toute discrétion, ils sont allés dîner au Lavandou, le dimanche 2 août. Cette petite escapade n’a pas manqué d’être immortalisée par les heureux propriétaires du restaurant.

Brigitte et Emmanuel Macron, dîner en toute simplicité

Y-a-t-il meilleure publicité que de voir le couple présidentiel choisir votre restaurant ? Depuis quelques jours, le président de la République et la première dame passent leurs vacances au fort de Brégançon, dans le Var. Le couple était particulièrement attendu par les habitants de Bormes-les-Mimosas et les nombreux touristes de la région. C’est finalement dans la soirée du 29 juillet 2020 qu’il a posé ses valises dans la forteresse varoise très bien gardée. Ainsi, ce n’est que le lendemain que l’Elysée a officialisé le début des vacances d’Emmanuel Macron et de son épouse.

Leur restaurant préféré

Ainis, dimanche 2 août 2020, le chef de l’Etat et la première dame étaient de sortie, un dîner qui s’est certes voulu discret mais qui n’a pas manqué d’être relayé par la presse locale. Ainsi, Var-Matin a obtenu des images du couple dînant au restaurant Les Sirènes de Cavalière, au Lavandou. Soigneusement masqués, Brigitte et Emmanuel Macron n’ont pas manqué de poser avec le personnel de cette pizzeria située face à la mer qu’ils connaissent très bien, puisqu’ils l’avaient déjà visitée l’année dernière, lors des mêmes grandes vacances au fort de Brégançon. Emmanuel Macron portait une chemise blanche aux manches retroussées pour l’occasion et son épouse une veste kaki aux boutons noirs.

« Ils ont commandé des pizzas et sont restés deux ou trois heures, en toute simplicité. Ils ont passé un moment sympathique et ont été très agréables avec l’ensemble du personnel, comme à leur habitude. C’est toujours un plaisir de recevoir le Président et son épouse », a commenté Geneviève Jouet, l’une des propriétaires des Sirènes à Var-matin.

L’an dernier, l’équipe du restaurant avait été très surprise de recevoir le couple présidentiel. « Ce n’est pas tous les jours qu’on reçoit le président. Même s’ils n’avaient pas émis le souhait d’être à l’abri du monde, nous avons voulu respecter leur tranquillité. Nous étions quasiment complets et pouvions accueillir jusqu’à 200 personnes. Nous ne voulions pas qu’ils soient dérangés, mais tous les clients ont respecté l’intimité du couple », avait déclaré un membre de l’équipe à Nice-Matin.