Dans son film/album “Black is King“, Beyoncé a fait intervenir ses filles Blue Ivy et Rumi âgées respectivement de 8 et 3 ans sachant qu’elles lui piquent pratiquement la vedette. Du coup, l’on ne souligne que les talents de chanteuse de Blue Ivy sur la toile.

Hommage à ses enfants


Dans Black is King, Beyoncé consacre un brillant spectacle à son fils Sir. On sait désormais pourquoi Blue Ivy a été vue plusieurs fois et Rumi une seule. En fait, dans cette réalisation de 1h35 mn de Beyoncé, il est question de la culture africaine. Cependant, l’on peu remarqué l’intervention de Blue Ivy dans plusieurs séquences. Il faut dire que la gamine a définitivement captée le meilleur. Ainsi, Beyoncé marque le public en réunissant différentes générations de femme sur une image avec sa mère, ses deux filles et elle-même.

« Ma petite-fille pourrait bien faire ma taille quand je la reverrai. Elle est tellement grande, ses jambes sont immenses et elle n’a que 8 ans. Les jambes de Rumi sont longues aussi », affirme Tina Knowles la mère de Beyoncé sur Instagram, partageant avec fierté la photo de famille.

Beyoncé rassemble la communauté afro-américaine

Le tournage de Black is King ne se limite pas qu’à la famille de Beyoncé, d’autres stars américaines font parties des personnages entre autres Pharrell Williams, Salatiel, Lupita Nyong’o, Naomi Campbell et Kelly Rowland
Dans un mélange de musique et cinéma, Black is King relate la vie d’un souverain conduit par ses ancêtres et son parcourt initiatique.
Ce film raconte surtout “ une histoire sur la façon dont des personnes mises de côté et brisées représentent un extraordinaire cadeau et une proposition pour l’avenir », Comme déclaré dans un communiqué.
Aussi, Beyoncé confie ceci sur instagram « Les événements de 2020 ont rendu le message et le point de vue du film encore plus pertinents, puisque les gens tout autour du monde s’engagent dans ce voyage qui restera historique »,