Bernard Tapie a été aperçu le 08 août dernier. Le corps affaiblit, Bernard garde toujours l’esprit vif et un courage incomparable qui fait la fierté de son fils Stéphane.

 

Un message plein d’amour et d’espoir

En effet, Bernard Tapie bénéficie du soutien de ses enfants qui n’hésitent pas à le lui prouver. Cependant, l’ancien homme d’affaire a profité du concours d’éloquence des avocats au Palais de Justice de Paris pour démontrer par un discours poignant que les chimiothérapies n’ont pas affaibli son esprit. Cette déclaration a été relayée par le fils de l’ancien homme d’affaire sur son compte instagram.

Sur la vidéo, on entend Bernard Tapie déclarer : « Contrairement à ce qu’on dit, le moral etc, vos cellules cancéreuses s’en foutent ! Elles ont un ennemi, c’est votre énergie. Car c’est l’énergie qui donne la puissance à votre système immunitaire. Et comment on trouve l’énergie ? En bougeant ! En se remuant ! Et si vous êtes au lit du matin au soir en vous disant ‘je ne peux pas me lever’, vous êtes mort ! Donc il faut bouger malgré les difficultés à le faire ». La séquence était accompagnée d’un message : « Leçon de vie. Leçon de courage. #hero #fucklecancer #OnLacheraRien »

Bernard Tapie, véritable guérrier


Bernard Tapie avait découvert en début 2017 qu’il est atteint d’un cancer double : Cancer d’estomac et de l’œsophage. Dès lors, un combat rude est engagé pour l’ancien président de l’OM qui a toujours compté sur le soutien de ses enfants.

Ainsi, l’homme de 77 ans mène une lutte contre la maladie et n’a pas l’air d’abandonner. Par ailleurs, l’Equipe partageait une information sur la mort de Bernard en publiant un « break-news ». On pouvait lire : « Breaking news: Décès de B.Tapie (1943 – 2020) ex-président de l’OM » L’ancien homme d’affaires a tout de suite réagi à cette information mensongère « tiens, j’ai l’impression que je m’en serais aperçu !’… ça peut arriver ». Son fils Stéphane Tapie très en colère suite à l’annonce, réponds sur instagram , « du grand journalisme de la part du grand journal l’Équipe, rien à ajouter, bande de blaireaux ».