Audrey Crespo-Mara une mère de famille comblée. Dans l’extrait d’une interview publiée le 13 novembre 2020 par Télé Star, la journaliste se confie sur ses deux fils, Sékou et Lamine.

Audrey Crespo-Mara est une femme comblée. En plus de vivre une belle idylle aux côtés de Thierry Hardisson, la journaliste est l’heureuse mère de deux enfants, Sékou et Lamine Mara, issus de son précédent mariage avec Aliou Mara, un entrepreneur d’origine sénégalaiseSon aîné de dix-huit ans, Sekou, a d’ailleurs fait la fierté de sa famille en signant, le 30 juillet 2020, un contrat professionnel de football au sein du club des Girondins de Bordeaux. Un véritable soulagement pour Audrey Crespo-Mara, qui avait quitté l’émission Audrey & Co sur LCI un mois plus tôt. 

Dans un extrait d’interview parue sur le site de Télé Star le vendredi 13 novembre 2020, la présentatrice l’avoue « Je suis très fière de mes enfants ». Et la jolie blonde réalise la chance de les voir évoluer au fil des années « Je vois mes deux enfants devenir grands (…) Ils sont vifs, intelligents et plein d’amour » a-t-elle confié. Une joie qu’elle partage avec son animateur d’époux, pour qui son amour ne cesse de grandir après « onze années merveilleuses ». Un bonheur qui rappelle presque les contes de fées « Je ne vais pas me plaindre ! On est très heureux » a-t-elle révélé.

Son frère au front face à la pandémie

Audrey Crespo-Mara est heureuse mais aussi très inquiète. En effet, celle qui prenait toutes ses précautions pour protéger sa famille au début de la crise sanitaire se fait aussi du sang d’encre au sujet de son frère, médecin en première ligne dans la lutte contre la Covid-19. Mais son angoisse était surtout présente au début de la pandémie. Notamment quand la France manquait cruellement de matériels médicaux « Comme tous les généralistes de France, il n’avait pas de masque ». Une situation qui semble réglée depuis « Aujourd’hui, il est équipé. Mais il est toujours en première ligne. Quand on applaudissait aux fenêtres, je pensais à lui en premier lieu, bien sûr » a-t-elle avoué. En espérant que cette période ne soit bientôt plus qu’un mauvais souvenir …