TF1 diffuse un nouvel épisode de « Koh-Lanta, les 4 Terres » ,Ce vendredi 23 octobre 2020. L’occasion pour les téléspectateurs de découvrir la suite des aventures de Bertrand-Kamal, Alix, Lola, Laurent, ou encore Angélique. Cette dernière vient de se confier sur son enfance hors du commun et sur ses parents biologiques qu’elle connaît à peine…

TF1 assurera ce vendredi 23 octobre 2020, la diffusion de « Koh-Lanta, les 4 Terres ». C’est Hadja, candidate phare de cette nouvelle saison de Koh-Lanta, qui a été éliminée la semaine dernière. Au lendemain de la réunification, Alix, Lola, Laurent, Loïc, Bertrand-Kamal, ou encore Angélique font actuellement partie des survivants de l’île. Une chance pour la jeune femme qui est assez souvent critiquée par certains de ses camarades pour son manque d’activité sur le camp. En effet, il a souvent été reprochée à Angélique de se prélasser et de papoter avec sa BFF Lola au lieu de se démener et aller par exemple chercher du bois pour le feu…

Peu importe la jeune femme de 27 originaire de Paris est toujours en compétition ! Si elle s’est souvent plaint sur les réseaux sociaux que TF1 n’a toujours pas diffusé son portrait. Angélique a pu se confier sur sa vie privée à nos confrères de TV Mag. Pour la jolie brune c’est l’occasion de conter son enfance un peu particulière, rythmée par les passages en famille d’accueil de ses 5 ans à ses 14 ans.

Je n’ai pas eu forcément un père, une mère comme tout le monde.

« Je n’ai pas eu forcément un père, une mère comme tout le monde. C’est important pour moi de montrer que malgré ça. On peut quand même s’en sortir et que je suis devenue une femme assez accomplie qui sait où elle va » dévoile dans son portrait pour Koh-Lanta.

Angélique qui est devenue très amie avec Lola en dehors du tournage. Elle fait des révélations sur ses parents biologiques : « Je n’ai pas de lien avec mon père que je n’ai pas connu, mais je connais ma mère biologique qui n’a pas voulu m’élever. Nous nous appelons de temps en temps, mais elle ne me connaît pas réellement. En participant à ‘Koh-Lanta’, c’est l’occasion pour elle de me suivre et d’être fière de moi » précise l’aventurière.