L’affaire de la joggeuse enlevée le 7 septembre dans l’Ain près du lac Nantua vient de connaitre un rebondissement étonnant. En effet, le suspect en fuite depuis les faits a été retrouvé mort.

Un dénouement inattendu

Alors qu’il était activement recherché par les gendarmes depuis le 7 septembre pour l’enlèvement et l’agression sexuelle d’une joggeuse, le ravisseur, un homme, âgé d’une petite trentaine d’années a été découvert mort dans son véhicule.

L’enquête des gendarmes de l’Ain avait permis dès lundi après-midi de mettre un nom sur l’homme qui avait pris la fuite après avoir abusé de la victime au bord du lac de Sylans.

Depuis, sa trace s’était perdue en Isère, département dont l’homme était originaire. Finalement, un recoupement a été effectué avec la victime d’un accident de la route, mardi 8 septembre en début d’après-midi.

Le kidnappeur sorti de prison en 2020


La voiture du suspect, une Peugeot 208, a en effet été retrouvée encastrée dans un noyer en bordure de route, sur la commune de Saint-Sauveur (Isère).

Désormais, la question se pose : Accident de voiture ou suicide ? L’enquête des gendarmes de l’Isère n’a pour l’instant pas pu déterminer les causes de la mort de l’individu.

Toutefois, le passé judicaire du suspect pourrait peut-expliquer son désir d’échapper à une nouvelle incarcération. En effet, l’homme avait déjà été condamné pour des faits de viol et séquestration dans le passé. Il est sorti de prison en 2020. Après son passage à l’acte le 7 septembre, il avait notamment appelé sa famille pour admettre son crime.